Le forum est toujours en travaux mais nous autorisons désormais les inscriptions !
 

Partagez | 
 

 Cain Sylvetige - I'm sexy and I Know it. [Natif]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cain Sylvetige

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 21/03/2015
Age : 23
Localisation : A l'université.

MessageSujet: Cain Sylvetige - I'm sexy and I Know it. [Natif]   Sam 21 Mar - 1:10








SYLVETIGE CAIN



Nom : Sylvetige
Prénom(s) : Cain
Âge : 23 ans.

Race : Panthère noire.
Statut : Natif.

Métier(s) : Etudiant au Centre Hospitalier Universitaire.
Sexe : Mâle sans aucun doute, bien que certains osent dire qu'il pourrait être une femme.
Sexualité : Aucun commentaire de sa part, personne n'est assez beau pour lui. Néanmoins sachez qu'il ne fait pas de distinction entre les sexes, mais préfère tout de même les beaux mâles.




Et si... Nous faisions plus ample connaissance ?

Physique : « Je suis beau, je le sais, arrêtez de me le dire. Il me suffit de me regarder dans une glace pour me rendre compte que je le suis. »

Ses longs cheveux noirs se promènent au gré du vent alors qu’il franchit les rues tranquillement. Une longueur qui peut sembler excessive pour les autres hommes se profile dans son dos, descendant jusqu’à la chute de ses reins. Souvent attachés en queue-de-cheval haute pour qu’ils ne gênent le moins possible, vous ne le verrez pas souvent avec les cheveux libres comme l’air si ce n’est lorsqu’il sort de sa douche ou qu’il dort dans son lit. Une légère franche droite a d’ailleurs pris place sur son front pour éviter qu’ils ne lui tombent devant les yeux. Cette frange peut naturellement varier selon la rapidité à laquelle ses cheveux poussent ou bien selon le temps qu’il met à se décider à couper le tout. Sa chevelure est d’une couleur qui n’est pas peu commune en ce bas monde, mais qui semble normale quand on voit son visage.

Son visage porte des traits très clairement asiatiques. Il semblerait que cela vienne de ses ancêtres, mais pour en savoir plus, il faudra attendre son histoire. Des traits fins et tout en finesse, ce n’est cependant pas là une femme qui se trouve devant nous, il semble juste plus raffiné que la norme de par ses gênes. Ce n’est d’ailleurs pas ce qui semble marquer le plus chez lui, mais bien ses yeux. Des yeux bleu clair qui donnent l’impression d’être turquoise quand l’été pointe le bout de son nez et légèrement plus foncé quand l’hiver approche. La couleur de ses yeux n’a rien à voir avec son côté animal, c’est ce que pensent les gens lorsqu’ils savent que c’est une panthère noire. Effectivement les panthères noires ont les yeux jaunes adultes, mais il semblerait que de par l’un de ses dons, sa couleur n’aurait pas changé depuis sa naissance. Il n’est pas rare de voir une panthère noire ou bien tout félin avoir les yeux bleus à la naissance et puis changer en grandissant, pour Cain, sa couleur n’a simplement jamais viré de bord. Elle est donc restée d’un bleu pure et cela marque souvent les esprits.

Le reste de son corps, hormis donc ses cheveux et son visage, est tout ce qu’il y a de plus banal pour un homme de son gabarit. Regardant le monde du haut de son un mètre soixante-dix-huit, sa taille n’est pas exceptionnellement grande, mais semble tout de même se trouver au-dessus de la moyenne masculine. Pour accompagner le tout, il arbore fièrement un soixante-sept kilos. Son IMC est de 21,1, autrement dit, sa corpulence est tout ce qu’il y a de plus normale par rapport à sa taille. Cet homme est plutôt bien proportionné et se tient fièrement quand il passe le pas de sa porte. Comme pour se mettre un peu plus en valeur, le sport est de mise et l’entretient régulier de sa masse graisseuse également. Cependant, vous ne le verrez jamais faire du sport parce que cela n’irait pas avec l’image qu’il reflète. Être vu transpirant, c’est impensable et se cache donc chez lui pour cela. Histoire d’accompagner le tout, il mange équilibré et ne fait que très peu d’écart de nourriture.

Afin de se rendre plus attrayant et clôturer ses atouts physiques aux yeux des autres, son style vestimentaire semble être sophistiqué quand la situation le demande ou tout simplement à la mode dans la vie de tous les jours, alors que chez lui, derrière ses murs, il adopte un style bien plus décontracté. Du costard au chemise ouverte sans cravate en passant par les joggings, voilà un peu ce qui compose l’armoire du jeune homme. De tout, de tous les goûts, de toutes les sortes et pour toute occasion. Il ne semble pas nécessaire de vous affirmer qu’il ne manque absolument pas de vêtement et bien qu’il ne soit pas une grande folle qui fait les magasins tous les quatre matins avec les mains en l’air et la voix bien trop aiguë pour son physique, il s’achète régulièrement de quoi renouveler son armoire.

Une syllabe sanscrite hindouiste ou bouddhiste selon les religions de chacun, se dessine humblement sur son torse, se faisant pointer du doigt comme étant un tatouage. Celui-ci représente le « tout ». Il se prononce Aum ou Om et chaque lettre semble représenter quelque chose déjà à elle seule. Le « A » signifie le commencement, la naissance et le Dieu créateur Brahma. Le « U » quant à lui, semble vouloir dire la continuation, la vie et le Dieu Vishnu. Pour terminer, le « M » nous raconte la fin, la mort et le Dieu destructeur Shiva. Il semble donc être l’univers.

Il reste un dernier point à soulever, ses attributs animal physique. Une paire d'oreille bien entendu, celle de la panthère comme vous vous en douterez avec la même couleur que ses cheveux et une queue, longue et fine qui se promène librement sans aucune restriction. Un hybride qui le porte fièrement sur lui et qui ne cache aucunement ce qu'il est comme tout le monde.


Caractère : « Narcissique ? Je ne vois pas de quoi on parle. Ce n’est pas un crime d’aimer ce qui est beau, est-ce que j’ai tort ? »

La beauté engendre le narcissisme, peut-être bien. Ses yeux dérivent et le voilà en train de se regarder dans une glace, vérifiant qu’aucun de ses cheveux ne part dans un sens qu’il ne devrait pas prendre. Il apprécie ce qu’il voit dans son miroir, mais c’est peut-être parce que tout le monde semble toujours en train de lui dire qu’il est beau. Depuis sa tendre enfance les gens s’accordent à dire qu’il a du charme et le voilà maintenant en train de le croire à chaque instant qui passe. Son reflet survient et sa première pensée est de se dire qu’il s’aime comme il est. La beauté est après tout quelque chose qui mérite que l’on s’arrête sur elle et naturellement, il pense ainsi, que ce soit sur lui ou bien sur ce que monde offre. Ne croyez cependant pas qu’il passe son temps à se regarder le nombril et qu’il ne passe des heures qu’à faire cela. Ce n’est pas parce qu’il va se voir dans la vitrine d’un magasin qu’il viendra en lécher son reflet. Il ne le fait toujours que deux fois par jour, matin et soir. Alors il est exact de dire qu’il s’habille bien pour se mettre en valeur, qu’il se tient droit et prend un minimum soin de lui, mais ce n’est pas pour autant qu’il devrait être traité de narcissique. Effectivement, il aime ce qu’il est et semble jouer beaucoup de sa beauté pour être le mec arrogant au possible avec les autres, ce qui lui donne probablement cette réputation d’être le mec qui s’aime de trop, mais en réalité il n’est pas forcément comme cela tout le temps.

En réalité, ce jeune homme joue avec plusieurs facettes de ce qu’il est, de ce qu’il dit être et de ce qu’il souhaite montrer à telle ou telle personne. Au final, tout le monde agit comme cela dans la vie. Les êtres humains ne semblent pas être les mêmes avec leur famille, leur ami et les personnes qu’ils ne connaissent pas encore. Si, cependant, certains semblent être égaux à eux-mêmes tout le temps, Cain fait partie de la première catégorie. Pour essayer de vous faire comprendre ce qu’il en est, nous relaterons les personnalités ou tout du moins, sa façon d’être.

En soirée avec de grandes pompes ou bien chez lui en solitaire, il ne se regarde pas le nombril et ne cri pas sur tous les toits d’être le mec magnifique qu’il fait croire à l’université. Plutôt calme, c’est un homme de grande éducation et de respect. Élevé pour être un jour un homme de richesse, il sait discuter et se tenir en toute occasion sans placer un mot plus haut que l’autre. Élégant sans en faire trop, quand la soirée devient un peu trop longue à son goût, il s’éclipse souvent aux bras de quelqu’un, forcément des femmes pour ne pas ternir sa réputation d’homme saillant et prochainement grand médecin. Il apprécie la compagnie des femmes, mais jamais sur une longue durée de temps, il n’est pas rare de le voir avec beaucoup d’amante juste d’un soir, mais ce n’est pas -contrairement à ce que peuvent penser beaucoup de monde- le tombeur qui chope quelqu’un chaque nuit, que ce soit des femmes ou des hommes d’ailleurs. Les hommes ne le dérangent pas, mais il est encore plus rare de le voir avec l’un d’entre eux, pensant que la plupart ne sont pas assez beaux pour lui. Ce n’est pas du narcissisme voyons, chacun ses goûts enfin. Passons, il est donc dans ce genre de situation une personne plutôt mature et élégante, qui sait se montrer droit et fier, mais sans en faire des tonnes. Il est humble et correct même s'il ne faut pas trop lui chercher des poux non plus.

Avec sa soeur qui reste la seule famille qu’il voit encore régulièrement, il est une personne que beaucoup jugeraient comme méconnaissable. Ne se préoccupant que d’elle, la conversation entre eux tourne toujours autour de sa vie à elle, de son quotidien, ses amis etc.… Cain peut être comme il est en réalité. Une personne attentionnée, serviable et protectrice, quelqu’un d’ouvert aux autres et à l’écoute. Personne ne le verra jamais comme cela sauf elle bien entendu. Il a d’ailleurs souvent le droit à des remontrances de sa part sur la question, lui disant d’arrêter de faire le mec con et d’emmerder les autres jaloux de son physique, de son intelligence et de sa réussite dans ses études. Comme seule réponse, c’est un rire amusé qui passe ses lèvres. Cependant, bien qu’il soit aujourd’hui comme cela seulement avec elle, il n’est pas impossible qu’une autre personne puisse un jour le faire, comme une personne vraiment importante dans sa vie, un amour si cela est possible.

Avec les gens de sa classe ou ceux qui l’insupporte et pense pouvoir le détruire, il est hautain. Dans son milieu d’étude, la pitié n’est pas un mot qui semble parler à beaucoup d’entre eux. Aucun quartier et le plus futé arrivera à ses fins et surtout aux meilleures places à la sortie. Cain le sait et son côté animal prend le dessus dans cette ambiance de trahison et de coup dans le dos. La tête haute, le regard dédaigneux, il ne se fait pas prier pour descendre les gens et s’en aller tel un prince qu’il n’est pas. Il se montre comme le pire connard qui soit et quelque part, cela ne semble pas lui demander beaucoup d’effort. La panthère n’apprécie pas qu’on le juge péteux à cause de son physique et en a marre que tout le monde lui prenne la tête avec cela, alors comme pour faire une pierre de coup, il en joue et se fait donc passer pour l’enfoiré qu’ils pensent qu’il est. Même si dans un sens, à force de s’entendre dire qu’il est beau, cela lui tourne parfois la tête et qu’il réagit donc naturellement à ce genre de choses, dans le fond, ce n’est pas vraiment lui totalement.

Avec les humains ? C’est vrai que nous n’avons pas encore évoqué les humains. Bien entendu, il se comporte avec eux encore moins bien qu’il ne le fait avec la catégorie juste au-dessus. En réalité, il ne croise même pas leur regard, pensant qu’ils ne méritent pas d’être vu par lui et encore moins avec lui. Il est bien trop beau et intelligent pour ces déchets. Pire encore, c’est à cause de leur existence qu’il porte ses traits asiatiques et qu’il attire autant l’attention depuis toujours. Il n’aime pas les humains et ne se préoccupe pas un seul instant de leur sort, pensant même qu’en avoir en esclave est une perte de temps et surtout une horreur. Ils devraient simplement disparaître de la surface de la Terre pour avoir osé faire d’eux, des moins que rien pendant si longtemps.

Les facettes se mélangent donc naturellement avec ses relations et sa vie quotidienne, mais dans le fond, toutes sont un peu lui et on le retrouve toujours quelque part même si c’est infime. Dans le fond, certains pensent qu'il est peut-être schizophrène, allez savoir.

    Beaucoup de personne en le voyant, en le croisant simplement dans la rue sans lui parler penseront que ce jeune homme est quelqu’un qui n’est pas capable de se protéger lui-même, mais en réalité, la bête sommeille bien tranquillement jusqu’au jour où elle finira par éclater. Il est un combattant sous ses airs féminins (selon certains) il n’a pas peur de se blesser et encore moins de mourir pour son honneur. C’est un animal sauvage, une panthère noire bien cachée et qui joue au chat et à la souris avec les autres. Un être détestable pour l’un et magnifique pour l’autre. Il manipule peut-être bien son monde afin de devenir le numéro un, qui sait ?


Pouvoirs : « Je suis un animal. »

    Persuasion, un pouvoir bien pratique pour le personnage qu’il est. Peu de personne peut se vanter d’avoir la capacité de ne pas lui obéir lorsqu’il prend ce regard qui en dissuade plus d’un. Un ordre et si la personne ne semble pas enclin à l’écouter, il use de cette persuasion en un seul regard. Ses yeux bleus vous fixent et vous ne pouvez plus vous enfuir. C’est un don qui ne fonctionne pas sur tout le monde et il n’a pas encore compris pourquoi c’est le cas. Quelque part, ce pouvoir semble lui avoir sauvé la vie plus d’une fois et surtout d’avoir sauvé son corps des autres qui pouvaient avoir l’envie de souiller ce corps ou ce caractère. Dans ce monde de guerre et de vice sexuels, il semble bien content de pouvoir compter sur ce don et est probablement celui qu’il maîtrise le mieux des deux.

    Vision télescopique. Une vision nocturne décuplée, c’est de là que vient d’ailleurs sa couleur des yeux. Un bleu comme une lune trop clair et le voilà capable de voir dans la nuit noire. Sa vision n’est pas aussi bonne qu’en plein jour et en réalité, il ne voit pas à proprement parler, mais peut distinguer les contours et les formes qui se dressent devant lui. Pour reconnaître ce qu’il a en face, son odorat animal se charge de le lui dire ou lui faire comprendre. Il ne serait par exemple pas capable de distinguer si la personne qui est devant lui dans la nuit est sa mère ou sa sœur, mais son odorat lui donnerait simplement la réponse de par leur odeur naturelle. Il lui faut une grande concentration pour ne pas se faire avoir et se prendre un arbre en pleine forêt, mais voilà ce en quoi consiste son don. Par contre, en s’arrêtant et se concentrant un peu plus, s’il n’est pas en mouvement, sa vision semble devenir meilleure, plus claire.


Histoire : « Il était une fois ... »

« Père, qu’est-ce que tu attendais de moi au juste ? Que je sois une poupée qui ne sert qu'à t'aider à avancer ? Tu te trompes, je serais bien plus puissant que toi quand le moment viendra et je t'écraserais de mes mains pour avoir cru que j'étais ton jouet. »

Mon père a toujours été un modèle pour moi, il était naturel que je le vois comme un repère. J’étais jeune et il était un homme de grandeur, quelqu’un qui m’éblouissait à chaque fois que je posais les yeux sur lui. Il était évident que n’importe quel gamin se serait dit qu’il voudrait réussir aussi bien que lui. La gloire et la victoire de mon géniteur sur ce monde. Un natif fier de pouvoir avoir des humains à son service, de pouvoir les martyriser comme il l’entendait et moi je pensais sincèrement que j’aimerais être comme lui. Mais tout ceci est terminé depuis bien longtemps. Mon regard le croise et je me demande sincèrement comment j’ai pu un jour admirer un tel lâche. Il lèche les bottes des gens plus influents que lui pour espérer qu’ils lui lancent des miettes de pains. Peut-être qu’il peut vivre librement, mais très franchement, il me fait pitié. Je suis bien trop beau et intelligent pour m’abaisser à ce genre de connerie. La réussite viendra d’elle-même jusqu’à moi, parce que la réussite aime généralement les gens de grande beauté. Je suis un sale gamin qui se la pète ? Ouais, c’est possible, mais j’ai grandi entouré du pouvoir, non pas celui qui est ultime comme ce cher Tao, mais assez pour me sentir supérieur à la plupart. Je claquais des doigts et mes vœux pouvaient se réaliser, il y avait toujours un chien derrière moi pour se sacrifier à ma place si la situation le demandait. Certains auraient pu se complaire dans cet environnement, mais j’en ai très vite eu assez.

Ma mère était une femme qui, quand elle passait dans un couloir, ne daignait même pas s’arrêter sur ses enfants. Elle était trop bien pour s’occuper de ses gamins, nous étions constamment dans les mains de l’humaine qui servait d’esclave à mon père. Je détestais cette femme qui faisait semblant de me sourire pour me faire croire qu’elle n’avait rien contre moi alors qu’elle rêvait de nous étouffer. Elle était probablement l’être le plus pitoyable qu’il m’est été donné de voir. Ma famille n’était autre que le genre à vouloir plus de pouvoir, plus de place dans la société et qui sait, peut-être un jour prendre la place du roi actuel. Quelle bonne blague. Ils étaient tous aussi incapables les uns que les autres et c’est probablement pour cela qu’aujourd’hui ils n’ont toujours pas progressé dans leur but. Mes yeux se sont détournés de ses gens bien rapidement et j’étais las de cette vie qui ne rimait à rien. Les gens autour de moi me souriaient et certains espéraient sincèrement qu’un jour, quand je serais en âge, je sois docile et qu’ils puissent abuser de moi dans tous les sens du terme. Ils me filent la gerbe à bien y repenser. J’aimerais les étrangler tous autant qu’ils sont et leur arracher la langue pour qu’ils évitent de sortir leur poison encore. J’ai pourtant vécu dans cette ambiance de faux luxe et de fausse vie de famille pendant des années. La seule chose qui semblait me rassurer était de voir que mon éducation était tout de même assez élevée et de qualité. Mon intelligence s’est très vite révélée comme plus élevé que certains et il faut dire qu’elle m’est précieuse pour ce que j’ai envie d’accomplir dans ce monde. J’étais un bon étudiant et surtout quelqu’un sur qui les gens semblaient poser beaucoup d’espoir, mais j’ai tourné le dos à tous ces abrutis. Il ne me semble pas être né pour être pris pour un con.

La seule consolation que je pouvais trouver dans ma jeunesse restait ma sœur, Isatis. Âgée de trois ans de moins que moi, elle est la seule la famille que j’ai toujours eue réellement. Elle me fixe et je vois dans ses yeux qu’elle ne me voit pas comme le mec qui pourrait se faire abuser toute sa vie par des rats. Sa confiance est lisible et je n’en ressors toujours que plus fort. C’est pour elle que j’ai eu l’envie de devenir quelqu’un qui ne serait pas obligé de se reposer sur les autres et s’agenouiller pour une poignée de main qui pourrait me faire avancer d’un pas. Son sourire a guidé ma voie et a choisi mon futur. Depuis très jeune elle souffre d’une maladie du cœur, cela me brûle les doigts de vouloir trouver une solution là où tous les médecins ne trouvent que des excuses. Ils sont tous aussi incompétents les uns que les autres, des minables qui ne méritent pas que l’on s’arrête sur eux. Mes mains tremblent quand l’un ose me dire qu’il est impossible de la soigner et le sang bout au point que j’aurais envie de l’empaler au bout d’un poteau. Mais avant d’en arriver à ce stade, passons plutôt à ce que l’on pourrait nommer mon adolescence.

Lorsque j’ai compris que mon père me parlait enfin vraiment en face que pour m’utiliser afin d’amadouer ceux qu’il voulait se foutre dans la poche, que j’ai bien cru finir comme offrande à des vieux pervers, j’ai quitté la demeure familiale et me suis tourné vers le seul homme d’honneur que je connaissais : Mon grand-père maternel. Cet homme, pourquoi n’ai-je pas regardé cet homme toute ma vie ? Je me le suis demandé quand j’ai compris la bravoure qu’il représentait. Même si j’étais un Natif et que de ce fait j’avais plus de force physique qu’un humain, je ne me retrouvais que plus faible face aux adultes de mon « espèce ». Devenir plus fort semblait s’imposer et c’est lui qui m’a tendu la main pour cela. Mon père a fait des siennes naturellement puisqu’il perdait son pion en me voyant partir, mais mon grand-père avait le même don de persuasion que moi, tout comme ma mère en semblait aussi doté. Un don bien pratique et qui me permettait de fuir cette maison de lâche et d’être pitoyable. En partant, une réflexion intérieure avait fait le tour de ce que je devais emmener pour ne plus avoir à revenir là-bas. Isatis. J’avais en horreur de me dire que peut-être, avec mon départ, mon père compterait sur elle pour amadouer ces gens de la haute société et rien que d’y penser, je ne pouvais pas la laisser derrière moi. Elle était donc venue, tenant ma main comme si j’étais là, la seule personne en qui elle puisse placer sa confiance. Ma mère ne s’occupait même pas de cette histoire, préférant largement se faire une beauté que regarder son fils en face, c’est pour cela que dans le fond, le fait que les gens me trouvent beau m’a toujours semblé si chiant et blessant. Je ne voulais pas que l’on me mette au même niveau que cette gueuse. Aujourd’hui, je comprends simplement que cette beauté et le fait d’en jouer m’ouvrent des portes et me donne le plaisir de voir la rage sur le visage de mes camarades. C’est tellement hilarant que je ne peux plus m’en empêcher. Ils complotent dans mon dos et attendent le bon moment pour me le faire payer physiquement, seulement ça ne semble jamais fonctionner. Mon entraînement semble avoir porté ses fruits depuis un moment.

En parlant de ma beauté qui vient problème du fait que je tiens très certainement des traits asiatiques, c’est assez simple en réalité. Quand les humains régnaient encore sur ce monde, quand ils étaient encore ceux qui dictaient les règles, un homme chinois qui n’avait strictement rien à voir avec mes ancêtres toujours hybrides jusque-là, se prie de lubie de s’octroyer un hybride qui n’était pas de son pays. On dit que dans ce temps-là, la Chine était un pays de plus en plus influent, peut-être est-ce à cause de cela qu’ils pouvaient se permettre n’importe quoi et pensaient pouvoir faire ce que bon leur semble. Mon ancêtre s’était donc vu le droit de finir entre les mains de cet homme et ce qui devait arriver est simplement arrivé. Un enfant est né de ces unions non désirées puisqu’elle n’était qu’un esclave sexuel et l’enfant engendré n’est autre que mon ancêtre qui la suivait. Depuis lors, pour une raison que l’on ignore puisque les gênes devraient commencer à s’estomper depuis le temps de ce mélange, cela ne semble pas être le cas. Il reste toujours un enfant qui porte très clairement des traits asiatiques, souvent le premier de la famille et comme moi par exemple. Je déteste cette histoire et l’entendre encore et encore me donne envie de trucider le moindre humain qui passe sur mon chemin. Me dire qu’ils ont osé interférer dans ma lignée pour engendrer cette chose… Si je pouvais, je tuerais ce chinois en question, même si techniquement, il est aussi l’un de mes ancêtres, mais il m’est impossible de le faire malheureusement.


« Vous n’êtes pas autorisés à me regarder en face si vous n’êtes pas de ma posture. Disparaissez, être si laids. »

Humains, Natifs ou Originels, peu m’importe, les échelons se verront gravir par ma personne et j’attendrais des sommets pour prouver que ce n’est pas impossible de devenir quelqu’un sans devoir s’abaisser pour passer. Même si cela pourrait être ma vengeance sur mes parents et surtout mon père, même si je fais tout cela aussi pour ça, mon principal objectif reste toujours ma chère sœur que j’aiderais peu importe le moyen. Je trouverais la solution à son problème et c’est là, mon seul but dans la vie, mais pour le faire, il me faut le champ d’action nécessaire et les connaissances alors je ne regarde que dans cette direction jusqu’au jour où le pouvoir viendra de lui-même jusqu’à moi.


De toi à nous... Dis-nous tout !

Pseudo : Rhea ou Demoiselle Pupuce par ici ♥
Âge : 21 ans.
Code : Ok by Chihiro
Comment avez-vous connu Tao’s Kingdom ? : Toujours par le même moyen que sur la première fiche mes amis.
Que pensez-vous du forum ? Mon avis n'a aucunement changé si ce n'est que j'aime de plus en plus venir par ici -je passe d'ailleurs plus de temps ici qu'ailleurs (a)- ♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tao Lân
The Master of The World
avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 30/06/2013
Age : 26
Localisation : Je suis partout mais jamais vous ne me verrez ♥

MessageSujet: Re: Cain Sylvetige - I'm sexy and I Know it. [Natif]   Sam 21 Mar - 19:22

Re-bienvenue parmi nous, Pupuce !

Fiche impeccable et très agréable à lire, je n'ai rien à redire là-dessus. Tous les détails sont là, de l'enfance du personnage à sa vie en tant qu'adulte. J'ai hâte de voir Cain en action sur le forum et j'ajoute que la lecture de sa fiche m'a décroché une irrépressible envie de le frapper, alors je trouverais un moyen d'y parvenir dans un petit RP que je te proposerais dès que j'aurais achevé la fiche du personnage le plus adapté pour cela.

N'oublie pas de faire le recensement de l'avatar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tao-kingdom.forumactif.com
 
Cain Sylvetige - I'm sexy and I Know it. [Natif]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Does Senator Mac Cain have the expertise and the qualities to be President ?
» Le bon coup de Mc Cain
» LES AVENTURES DE Mc CAIN ,LE MILITAIRE...TIRE DE AGORAVOX.FR
» Greenspan kinbe Mc Cain lan bay manti e li demoli program ekonik MC Cain lan.
» Une Britannique se réveille avec l'accent jamaïcain...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tao's Kingdom :: Vos personnages :: Présentations :: Présentations des Hybrides :: Présentations Validées-
Sauter vers: