Le forum est toujours en travaux mais nous autorisons désormais les inscriptions !
 

Partagez | 
 

 Tugdual Kelmerry - Agent à la cellule de conditionnement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tugdual Kelmerry

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 19/03/2015
Age : 27

MessageSujet: Tugdual Kelmerry - Agent à la cellule de conditionnement   Ven 20 Mar - 0:24








Tugdual Kelmerry



Nom : Kelmerry
Prénom(s) : Tugdual
Âge : 33ans

Race : Irlandais Panda roux
Statut : Natif

Métier(s) : Agent de recadrement au centre à la cellule de Conditionnement
Sexe : mâle et fier de l’être
Sexualité : régulière



Et si... Nous faisions plus ample connaissance ?

Physique :
Solidement bâtit, l’homme atteint les un mètre quatre-vingt-trois du haut, de la tête jusqu’au talon. Ses jambes longues et musclés sont faites pour la course et l’escalade. Quelques marques de blessures sont présentes sur ces dernières, mais rien d’impressionnants. À ses pieds, ses ongles sont légèrement courbés et épaissie, poussant avec l’apparence de griffes. Néanmoins, il ne peut pas s’en servir comme arme et ça se résume plutôt à trouer ses bas ou user prématurément l’intérieur de ses souliers.

Dans le creux de ses reins naît un petit duvet roux. Doux et soyeux, cela remonte jusqu’à son échine pour disparaitre dans ses cheveux. Sa tête est recouverte d’une corpulente chevelure d’un rouge vif. Ses larges oreilles, dont la pointe est blanche, sont du même roux ardent. Dans son dos, une queue rousse à bande blanche/beige, mesure près d’un mètre de long. Son corps musclé est couvert d’une peau dorée par le soleil.

Ayant une dentition ressemblant à celle d’un animal, il est pourtant principalement carnivore contrairement au panda roux. Une cicatrice sur son bras gauche, juste en-dessous de l’épaule lui fait un carcan de peau dure. Une autre marque sur le ventre, juste au-dessus de l’aine droite ressemble à une morsure, signature d’un passé qui ne disparaît pas. Il n’est pas rare, dû à son travail ou son caractère, qu’il est plusieurs marques temporaires sur le corps.


Caractère :

D’un caractère bon enfant, il est facile à vivre pour les autres Natifs qui le connaissent. Il préfère éviter les disputes et s’amuser que de se quereller. Souvent, il lui arrive d’être irresponsable et préférer disconvenir un peu la loi pour un crime de plaisir. Néanmoins, il garde le plus souvent la tête sur les épaules et sait qu’il y a des limites à ne pas franchir.

Son enfance a été bercée par les récits de sa grand-mère sur l’histoire de la rébellion et des atrocités apportées par l’Humain. L’image de ces diables aux visages doux l’a hanté durant sa petite jeunesse, par la faute de ses sœurs, mais il en garde une légère rancune. Il croit que ces êtres n’attendent que le moment propice pour poignarder de leur infamie les loyaux Natifs et les bienveillants Originels qui les gouvernent. Il n’est pas certains d’accepter l’idée que les Originels ont toujours été leur leaders, mais il leur est reconnaissant de la liberté qu’ils ont eu le droit de reconquérir.

La peur de la douleur est quelque chose de fort chez lui. Il craint de faire du mal sans le vouloir et d’ainsi faire du mal non voulu. Une chose est certaine cependant, il n’aime pas la recevoir, mais il adore la donner. Que ce soit dans une partie de plaisir avec une Native pas trop farouche ou au centre de conditionnement où il excelle dans l’art de briser les humains sans endommager le corps, la douleur a toujours fait partie de sa vie.

Une autre chose qu’il aime particulièrement est ses collections. Collectionnant avec affection tous les objets du passé, il prend soin de ces reliques. Aimant autant en apprendre sur elles que d’en découvrir une nouvelle, il passe beaucoup de temps dans des lieux où il peut en acquérir du savoir et des objets.
Finalement, dans ce qu’il aime, il y a incontestablement sa famille. Composé de ses six sœurs et de sa grand-mère, il est l’unique garçon. S’il a beaucoup d’admiration pour sa grand-mère centenaire (amour des reliques), il sait qu’il ne doit pas toujours croire ce qu’elle dit.



Pouvoirs :

Âme de berserk: C’est selon Tugdual la pire capacité à posséder et même si c’est le seul héritage qu’il tient de son père, il aurait préféré s’en passer. Bien que cela lui permette de décupler ses forces, sa vitesse et sa résistance, il perd le contrôle de sa pensée et détruit tout (proportionnellement à sa douleur). Il a développé une peur de cette capacité qui est constante chez lui. Contrairement à son père qui pouvait l’utiliser uniquement en combat, Tugdual la vie au quotidien. Il lui est arrivé de blessé des amies et de détruire sa cuisine à cause de ce qu’il considère comme une malédiction.

Voix hypnotique : Ce pouvoir vient de sa mère et de sa grand-mère. Elle permet, lorsqu’on chante ou qu’on parle sur une certaine tonalité d’influencer les choix de l’autre, portant à obéir. C’est un pouvoir qui se pratique aux cours des années. Tugdual est jeune et il peut seulement inciter fortement l’esprit à se soumettre à son commandement si on l’entend. Néanmoins, il ne peut pas forcer la personne à le faire. Demande à une personne de se tuer est impossible, se blesser directement aussi, à moins que c’est ce que vous hésitiez déjà à faire.



Histoire :
Aujourd’hui, Tugdal est encore sur la terre du roi. Sa promesse faite à sa grand-mère de quitter pour l’écosse l’oblige à rester tant qu’elle reste en vie. Étrangement, il a l’impression qu’elle ne mourra jamais. C’est peut-être à cause de toutes ces fois où il doit aller la chercher au poste de police, car elle préfère faire du nudiste au supermarché plutôt que de mettre des vêtements?

Spécialisé dans le dressage d’humain rebelles, mais sans endommager le corps, il utilise une panoplie de jouets. S’il n’est pas mentionné dans son contrat que l’humain ne doit pas porter des marques corporelles, Tugdal se fera un plaisir de lui laisser un souvenir ineffaçable. Il est connu néanmoins pour marquer psychologiquement les humains qui gardent une peur de la cellule de conditionnement.

Autrefois…
Quand grand-mère se plaçait sur sa chaise berçante et qu’elle leur contait, les sept enfants s’entassaient sur le divan, des histoires du passé, aucun autre son ne venait troubler. Parfois ils entendaient un conte que la grand-mère de Grand-mère lui avait conté, parfois c’est des récits épeurant des combats de leurs parents contre les humains et parfois c’est des légendes à faire rêver.
La plus lointaine histoire que Tugdual se souvient est celle de leur arrivée dans le royaume de Tao:

Après six naissances heureuses, seule bonheur dans ce monde de guerre qu’était devenue leur belle Irlande, un garçon est venu au monde dans un foyer surpeuplé. La famille Kelmerry comptait plus de 300 membres de quatre générations bien vivantes… mais durant les dix dernières années de combat et de bataille contre les humains, ils n’étaient plus qu’une vingtaine. La famille était ravagée par les pertes incessantes. Ils n’avaient pas le temps de pleurer l’un des leurs que déjà un autre perdait la vie. Cette douleur et cette haine, chaque mère l’a donnée à son enfant et chaque père enseignait à ses petits l’art du combat pour défendre leur vie.

Alors que Tugdual arrivait à peine à s’asseoir dans sa couche, Mère et Père ont senti d’instinct un danger imminent. Cet instinct a pris la force de leur Grand-oncle Vynn qui a vu des traces d’un regroupement d’humains.

Les enfants sont envoyés dans le royaume de Tao, mais puisqu’ils étaient trop petits, on demande à la grand-mère de les y porter et d’attendre leur message pour revenir sur la terre natale. Sous un ciel sombre d’une nuit sans avenir, les flammes ont jaillies. Les sentinelles, des tantes et des oncles ont été tués, n’ont pu sonner l’alarme. Les adultes pris au dépourvus ont pris les armes trop tard et nombreux d’entre eux sont morts sans avoir la chance de combattre. Grand-mère avait amené ses petits enfants dans une trappe pour ramper dans la terre en les gardant bien tous contre elle. Lorsqu’elle sorti c’est pour voir la maison de ses ancêtres bruler et les corps de tous ses enfants jetés comme des déchets sans vie du haut des murailles noires.

Par la suite, ce fut le bateau, Grand-mère paie avec les seuls bijoux qu’elle avait sur elle à ce moment-là. Abandonnant les derniers vestiges du passé pour assurer la vie de ses petits-enfants et l’avenir de son clan décimé. Néanmoins, pour entendre l’histoire du bateau, il faut attendre un autre soir. Là, il est l’heure de dormir petits pandas pelotonnés sur le divan.


De toi à nous... Dis-nous tout !

Pseudo : Tudual
Âge : 439 ans
Code : Ok by Chihiro
Comment avez-vous connu Tao’s Kingdom ? : Top’s
Que pensez-vous du forum ? Mon avis n’a pas changé

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tao Lân
The Master of The World
avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 30/06/2013
Age : 26
Localisation : Je suis partout mais jamais vous ne me verrez ♥

MessageSujet: Re: Tugdual Kelmerry - Agent à la cellule de conditionnement   Ven 20 Mar - 17:34

Bah euuuh... Re-bienvenue !

Tout comme ta première fiche, celle-ci est impeccable. Étant donné que tu m'avais déjà exposé tes hésitations sur la chat box et que j'avais validé tes deux pouvoirs, je n'ai qu'une seule chose à ajouter : Tu es validé !

Bienvenue au club des gros méchants n'hybrides tyrans et tortionnaires d'humains ! /SBAAAAF/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tao-kingdom.forumactif.com
 
Tugdual Kelmerry - Agent à la cellule de conditionnement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ROOKIE + AGENT LIBRES
» QUAND L'AGENT AGRICOLE ET LE FAUX INGENIEUR PIETINENT UN AGRONOME ETUN INGENIEUR
» Court Article // Agent libre
» Passage de la marine à Agent du Gouvernement...
» [UPTOBOX] Cellule 211 [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tao's Kingdom :: Vos personnages :: Présentations :: Présentations des Hybrides :: Présentations Validées-
Sauter vers: